28
08
20:00

Janine Jansen - Daniel Blendulf - Orchestre du Sion Festival & de l'HEMU

Description Description Beschreibung

De la pudeur

 

Mozart aimait l’alto. Il en jouait fort bien et, dit-on, en appréciait infiniment la sonorité ample et chaleureuse ; dans ses quatuors, il développa considérablement le rôle de cet instrument jusque-là secondaire ; et, avec sa symphonie concertante, il en fit même – enfin – l’égal du violon. Œuvre hybride, à mi-chemin entre symphonie et concerto, cette pièce est un véritable joyau du répertoire mozartien. Les textures orchestrales sont denses – sans doute informées par les avancées de l’école de Mannheim, que Mozart avait fréquentée – et les parties solistiques d’une grande richesse mélodique, le tout demeurant profondément cohérent, teinté d’un lyrisme pudique. Ce lyrisme, cette pudeur, nous les retrouverons – quoi que de manière différente – dans la septième symphonie de Beethoven. Composée entre 1811 et 1812, ce monument du répertoire symphonique, en quatre mouvements, s’articule autour de l’allegretto, considéré comme l’un des points culminants de l’écriture beethovénienne dans cette phase centrale de sa vie créative.

 

Le programme sera complété par une création originale de Richard Dubugnon – compositeur phare du paysage musical contemporain – pour le Sion Festival. La soirée s’annonce donc réjouissante et variée.

 

Janine Jansen violon, Daniel Blendulf, violoncelle & direction, Orchestre du Festival et de l’HEMU Svetlana Makarova, violon, Timothy Ridout, alto.
Œuvres avec orchestre de L. van Beethoven, W.-A. Mozart. Création mondiale de R. Dubugnon.

Artistes Artists Künstler

Lieu du concert Concert location Konzertort




Carte non disponible